-   Quelques extraits pour en savoir plus sur la profession de naturopathe  -

(extraits à considérer dans leur contexte et non isolément : voir la Charte complète ici)

CHARTE DE LA NATUROPATHIE

 

PHILOSOPHIE ET TECHNOLOGIE

Article 1 :

La naturopathie est la philosophie, l'art et la science fondamentale englobant l'étude, la connaissance, l'enseignement et l'application des lois de la vie afin de maintenir, recouvrer ou optimiser la santé par des moyens naturels.

Article 5 :

La naturopathie est donc une " médecine logique, qui recherche les causes essentielles des déraillements de la santé et qui enseigne la nécessité de mettre en pratique les lois de la vie pour rétablir ou conserver cette santé " (" L'essentiel de la doctrine d'Hippocrate " Dr Paul Carton)

Article 7 :

La naturopathie considère comme une obligation primordiale de connaître l'homme total, " l'être humain étant un tout intégré agissant à un moment donné sur trois niveaux distincts qui sont par ordre d'importance le mental, l'émotionnel et le physique. " (Georges Vithoulkas)

Article 8 :

La naturopathie fait sienne la définition de la santé exprimée ci-après :

" Un état de bien être, le corps étant libéré de la souffrance : un état dynamique de sérénité et de calme, l'émotion étant libérée de la passion; un état de prise de conscience de la réalité des choses, le mental étant libéré de son égocentrisme. " (Georges Vithoulkas)

Il s'agit donc d'un état qui tend vers l'harmonie entre ces différents plans et vers leur épanouissement.

Article 11 :

La naturopathie oriente donc ses investigations vers l'analyse d'un terrain global qui s'exprime par un état énergétique, psychologique et somatique, fonctionnel et métabolique longtemps avant l'apparition d'une maladie cliniquement décelable. Ces investigations s'effectuent au moyen des techniques naturelles, confirmées, efficaces, et non agressives.

Article 14 :

La naturopathie et ses praticiens possèdent les techniques et les moyens d'estimer les causes profondes des troubles fonctionnels et métaboliques, longtemps avant que la maladie clinique puisse être médicalement diagnostiquée. Elle réalise donc une œuvre de grande prévention.

Article 16 :

La naturopathie et ses praticiens, non hostiles à la médecine moderne allopathique souhaitent une collaboration, pour autant que celle-ci soit acceptée, avec les autres professions médicales dans l'intérêt du patient.

Article 20 :

La naturopathie en conclusion, est fondée sur cinq concepts essentiels :

  1. Primauté de l'hygiène vitale (prévention et qualité de vie);

  2. Connaissance, respect et mise en œuvre de la force vitale auto-guérisseuse, chaque fois que possible;

  3. Non iatrogénicité;

  4. Approche holistique de l'homme dans ses multiples réalités (psychologiques, énergétique, somatique...) et respect de ses potentiels;

  5. Constat que la santé résulte de l'interdépendance entre comportement humaine et équilibre écologique.

On peut également décliner les fondements suivants : vitalisme, humorisme, hygiénisme, causalisme et holisme.

HISTORIQUE

Article 21 :

Né spontanément et simultanément au début du XIXe siècle aux États-Unis, en Allemagne, en Scandinavie et en Grande-Bretagne, ce mouvement naturo-hygiéniste s'est donné pour objectif un retour aux sources de la pensée hippocratique.

Il s'impose de plus en plus dans tout le monde occidental comme l'une des clés incontournables aux côtés des médecines douces et de l'allopathie, au service de la santé.

TECHNIQUES NATUROPATHIQUES

Article 27 :

La naturopathie et ses praticiens s'attachent ensuite à redresser cette situation (terrain biologique et dispositions morbides) par l'établissement d'un " programme d'hygiène vitale et de biothérapie " comprenant :

La mise en place des cures naturopathiques (désintoxication, revitalisation, stabilisation...)

- l'utilisation des acteurs naturels :

  • l'eau (bains, douche, sauna, irrigations coloniques, thalasso...)

  • la terre (argiles, tellurisme...)

  • l'air (oxygène, arômes, ions négatifs...)

  • le climat

- l'individualisation des impératifs vitaux :

  • nutrition saine

  • respect des rythmes biologiques

  • surveillance des éliminations physiologiques

  • pratique de l'exercice physique

  • culture respiratoire

  • hygiène nerveuse et psychosomatique, gestion du stress, relation d'aide

- le choix des techniques : alimentation (dont diététique), exercices, phytologie, hydrologie, réflexologie, psychologie, magnétologie, techniques manuelles, énergétiques et respiratoires;

- la sélection éventuelle et secondaire des biothérapies (compléments alimentaires, oligo-éléments... ces biothérapies ayant essentiellement pour but de redresser un terrain et non de traiter une maladie clinique ou ses symptômes).

LES FONDEMENTS SOCIAUX ET HUMANITAIRES

Article 31 :

Au plan professionnel et social, la naturopathie est clairement créatrice d'emplois libéraux et d'entreprises, sur le modèle dynamique des nations allemandes, britanniques ou scandinaves par exemple.

Article 32 :

De plus, sa politique de responsabilisation de l'individu en matière de santé induit assurément des économies substantielles pour les caisses de l'état (Sécurité Sociale).

Article 33 :

Enfin, elle se positionne en plein accord avec un souci mondial grandissant : celui d'une sensibilisation de la jeunesse au respect authentique de l'environnement menacé par toutes les formes de pollution.

 

- FIN DE L'EXTRAIT -

Naturopathie et Soins énergétiques Orléans
  • Grey Facebook Icon
  • Gris LinkedIn Icône

06 75 02 19 80

logo animap.png