ARTICLE

EXIT LES CLICHÉS DÉMODÉS SUR L'ALIMENTATION SAINE

Soja.jpg

La suite dans un prochain article 😊

Une vie saine pour préserver sa santé... Un calvaire ou une libération?

S'alimenter sainement n'est pas suivre un régime ni se priver! C'est au contraire : savourer de la QUALITÉ.

 

C'est consommer des aliments vrais, simples, non transformés, non industriels ni VIDES de tout intérêt nutritionnel.

C'est faire le plein de vitamines et de nutriments, de minéraux et de vitalité.

C'est se réconcilier avec son palais et ses papilles en les ravivant, sans sucrer, saler, ni graisser à outrance, sans additifs ni exhausteurs de goût pour percevoir la saveur des plats.

C'est prendre conscience que notre corps visiblement, tolère mal nos repas industriels ou totalement inadaptés à l'être humain.

C'est réaliser qu'en effet, en pensant bien faire, on s'est peut-être trompé, et qu'il est grand temps de reprendre notre avenir en main!

Une cuisine saine, ce n'est donc pas, contrairement aux idées reçues...

  • Des galettes de soja 5 fois par semaine (prudence vis à vis du soja notamment concernant les maladies hormono-dépendantes (cancers du sein, de la prostate et de la sphère uro-génitale) attention pendant l’adolescence, mais aussi toute la vie)

  • Du tofu à gogo et sous toutes ses formes (encore du soja…)

  • Un bol de chocolat au lait de soja tous les matins (soja quand tu nous tiens...)

  • Des yaourts de soja au quotidien (vous reprendrez bien un peu de soja..?)

  • Des steaks de seitan régulièrement (= protéines de blé, donc environ 20% de gluten (+ encore du soja) et surtout : préparation industrielle)

  • 3-4 produits laitiers par jour

  • Des galettes de céréales

(les régimes végétariens et surtout végétaliens sont souvent composés d’une grande quantité de céréales. Celles-ci acidifient l’organisme et provoquent des remontées gastriques entre autres, mais surtout une digestion laborieuse et agressive pour le système digestif sans parler des conséquences néfastes sur la santé – Des céréales oui, mais l'abus est fortement déconseillé)

  • Des entrées sans saveur, de légumes prédécoupés, dévitaminés, et dévitalisés, emballés sous blister et accompagnés d’une sauce cocktail d’additifs (une fois coupés les légumes perdent très vite leurs vitamines, sensibles à l’oxygène, la lumière et la chaleur. Les couper au dernier moment étant l’idéal, après les avoir achetés frais, sans pesticide et mieux, pour en avoir tous les arômes et les intérêts nutritionnels : dits BIO)

  • Des brocolis surcuits servis natures et peu égouttés

  • Du poulet nature

  • Des pâtes de blé sans gluten et à l’eau

  • Du riz sans assaisonnement

  • Noyer sa poêle d’huile d’olive parce qu’elle est bonne pour la santé

  • Du poisson cuit à l’eau et servi nature

  • Se priver de beurre au profit d’une margarine marketing

  • "Picorer" des graines

  • S'improviser végétalien en occultant les différents besoins de l'organisme

  • Abuser du miel, du sirop d'agave, du sucre de canne etc, parce que c'est plus naturel (c'est toujours du sucre, à consommer avec modération)

  • Collectionner les produits marketing dits « bons pour la santé » ou "sans gluten", "sans...", "bon pour...", le tout 3 fois plus cher et 10 fois moins sain. (souvent complétés d'additifs pour conserver la texture et le goût attendus par le consommateur)

  • 5 gros fruits par jour

  • Une soupe systématiquement complétée de crème fraîche ou de fromage (à compter comme un produit laitier dans votre journée)

  • Des tisanes fades de basse qualité

  • Boire un litre de thé par jour

  • Passer 3 heures dans la cuisine

  • Etc...

Article - par Séverine Lucchini - publié le 16/01/2020 à 08:30

Naturopathie et Soins énergétiques Orléans
  • Grey Facebook Icon
  • Gris LinkedIn Icône

06 75 02 19 80

logo animap.png