beurre-maison.jpg

Un peu de beurre ?

Article - par Séverine Lucchini - publié le 15/01/2020 à 08:30

ARTICLE

Le beurre est souvent montré du doigt et accusé de favoriser les troubles cardio-vasculaires, ou les kilos en trop...

Rumeur ou fait réel?

Le beurre véritable... Breton, Normand, Poitou-charentais, Savoyard ou du Nord?

Le beurre, le VRAI beurre (à préciser car aujourd’hui l'on trouve beaucoup de contrefaçons avec additifs, colorants et traitements chimiques) est composé uniquement, naturellement, et tout simplement de : 100% de lait.

La liste des ingrédients pour le beurre doux doit se résumer, selon les fabricants, à :

  • beurre

  • ou lait

  • ou crème

Le seul ingrédient de base reste bien le lait, qui ensuite travaillé devient de la crème, et enfin du beurre. Idem pour le beurre demi-sel avec en plus, du sel, et c’est tout. Oui on le sait tous, les étiquettes des différents beurres vendus dans le commerce ne sont pourtant pas toutes accordées...

autocollant-grand-drapeau-breton.jpg
Poitou Charente.jpg
Nord Pas de Calais.jpg
drapeau-de-savoie.jpg
Drapeau normand.png

LE BEURRE FRAIS, c’est aussi des VITAMINES!

Vitamine : pour une belle peau et améliorer sa vision, notamment de nuit. Elle protège aussi des infections.

Vitamine D : associée à des balades en plein air, même en saisons froides et moins lumineuses, pourra se transformer en forme active et participer à la santé des os et à la qualité des dents.

En effet, la forme « alimentaire » est inactive et n’a donc aucun impact direct sur vos os, il faut nécessairement de la lumière naturelle, du soleil, pour donner lieu à une vitamine D active. Il est ainsi inutile de surconsommer des produits laitiers ou des compléments en vitamine D, et rester enfermé(e) chez soi.

Quant à la vitamine E, elle protège inconditionnellement votre cœur, tout en ayant des propriétés anti-inflammatoires.

NB : ces vitamines se retrouvent aussi dans d’autres aliments courants, le beurre n’est pas leur unique source. Oui, ç'aurait été une bonne excuse... :-)

Et les graisses?

Le beurre c’est environ 82% de matières grasses dont 57% de graisses saturées*. Le reste étant de l’eau.

La quantité de graisses saturées quotidienne pour préserver son organisme et sa beauté physique et mentale est d’environ 20g/jour.

Or ces graisses se cachent dans tous vos plats et grignotages éventuels ni vus ni connus, mais bel et bien perçus par votre corps qui lui, n'est pas dupe!

Une portion de 8 à 10 g de beurre (non cuit) au cours d’une journée est tout à fait envisageable et pas contre-indiquée. Elle équivaut à 5 grammes de graisses saturées, soit 1/4 du quota journalier recommandé.

Mais rien n'empêche de l’augmenter en limitant les autres écarts « saturés* » au cours de votre journée.

*Les graisses saturées, ces dites "mauvaises graisses"

Exemples: viennoiseries de boulangerie, industrielles ou maison, biscuits, gâteaux, fritures, charcuterie, viande et sauce grasses, quiche, préparation à base de pâte feuilletée /brisée/sablée, fromages...)

A titre indicatif :

  • dans un croissant : environ 12 grammes de graisses saturées

  • une part de galette des rois : environ 30 grammes de graisses saturées

  • un hamburger bien connu de fast-food bien connu :environ 10 grammes de graisses saturées

  • 1 muffin : environ 10 grammes de graisses saturées

  • une portion de pâté : environ 6-7 grammes de graisses saturées

 

A vous de faire le calcul de vos journées! :-)

Ces données sont cependant à relativiser en fonction de votre activité, sédentaire ou sportive.

Le sportif aura plus de marge de manœuvre, c’est un des nombreux avantages !

Par contre, lorsqu’il est cuit, le beurre voit ses propriétés devenir très différentes.

A partir de 130 degrés, le beurre se dégrade en composés toxiques, donc à bannir, lorsque vous voulez préserver votre capital santé/cardiovasculaire/neurologique/anti-cancer/anti-neurodégénérescence mais aussi beauté/moral.

 

Les margarines, une bonne alternative ?

Quant aux faux beurres, les substituts … ils sont en effet de très bons produits marketing, et de douteux compagnons de table!

Les margarines telles que les spéciales « oméga 3 » contiennent surtout des graisses saturées (palme…) colorant, ajout de vitamine B1 (inactive pour votre santé ! Mais très efficace pour faire acheter le produit), émulsifiants, stéarines (Corps solide obtenu par saponification (= fabrication de savon 😊 eh oui...) des graisses obtenues par traitements chimiques et néfastes pour la santé malgré les affirmations que les stéarines réduisent le cholestérol et les maladies cardiovasculaires ==> produit marketing)

Les margarines dites « BIO sans huile de palme » par le même fabricant que la margarine précédemment décrite, contient, dans l’ordre des quantités : de l’huile de colza, de coco, de karité, et de noisette, eau, sel, un émulsifiant et un stabilisant. Ces huiles sont-elles de première pression à froid? Ce n'est pas précisé, et cette information précieuse serait mise en avant si tel était le cas. Cette composition un peu moins mauvaise que la première, ne justifie cependant pas de se passer de vrai beurre surtout si on l’aime !

Un produit industriel issu de procédés chimiques et composé d’additifs ne fait pas le poids face au beurre, au vrai beurre composé d’un seul et unique ingrédient (ou 2 pour le demi-sel), obtenu par des procédés mécaniques.

 

En résumé…

Le beurre sur les tartines de pain frais ou fondu sur du pain grillé, sur les pommes de terre chaudes, dans les pâtes fraîchement égouttées ou dans le riz tout chaud, OUI !

Le beurre au fond de la poêle, NON !

Bien d’autres solutions existent pour agrémenter vos plats, de façon tout aussi savoureuse voire bien plus ! Les épices, le persil et l’ail déposés au dernier moment, une cuillère d’huile d’olive de qualité Biologique… Laissez votre imagination vous guider !

Les « margarines Oméga 3 pour vos artères » … pas pour les miennes en tout cas !

Les margarines en règle générale : à éviter, à moins d’être fan et de bien choisir la marque, en fonction de la composition, en ciblant le taux de graisses saturées le plus bas possible et la quantité d’additifs.

A noter que la margarine ne se réchauffe pas, ni ne se fait fondre sur vos plats, au risque de devenir toxique, ou au mieux, sans le moindre avantage si toutefois il y en avait un au départ.

 

Pour rappel, le beurre est un produit laitier, à considérer en tant que tel. Lorsqu’on souhaite limiter sa consommation de produits laitiers, une fois la portion de beurre dégustée au petit-déjeuner, le quota journalier est enclenché ! 😊 Plutôt que d’y voir une restriction, pourquoi ne pas en apprécier d’autant plus ce moment de plaisir ?

 

Comme toujours, le beurre BIO est préférable. Malgré les controverses concernant le label Bio et l’intérêt de manger BIO, lorsque vous faites le test de manger BIO pendant 1 mois, l’analyse de vos urines parlera d’elle-même à beaucoup moins de pesticides retrouvés dans les urines en consommant BIO.

Pour vous en persuader, rien de mieux qu’en faire l’expérience soi-même !

Naturopathie et Soins énergétiques Orléans
  • Grey Facebook Icon
  • Gris LinkedIn Icône

06 75 02 19 80

logo animap.png